25eme anniversaire de l’adhésion du Canada à l’OEA

Message de M. Jean-Claude Nolla, ambassadeur auprès de l’OEA, à l’occasion du 25eme anniversaire de l’adhésion du Canada à l’OEA à Washington, le 28 janvier 2015.

Madame la Présidente,
Chers collègues

Permettez-moi, au nom de mes collègues Espagnol et Italien, et au nom de mon pays, d’ajouter quelques mots pour célébrer avec vous cet anniversaire.

Je me limiterai à trois remarques.

D’abord, pour nous, pour la France – et c’est la raison pour laquelle mes collègues m’ont cédé la parole- le Canada est un pays particulier : il porte depuis des siècles la présence du français sur ce continent-et il le fait avec un autre pays qui nous est cher, Haïti. C’est un signe que cette année pour la première fois la secrétaire générale de la Francophonie soit, sur ce contient, à la fois canadienne, québécoise et haïtienne.

Ainsi en rejoignant l’Organisation des Etats américians, le Canada témoignait par son être même de la possibilité d’une connivence, d’une convivialité, d’un partage, d’une intrication entre deux traditions démocratiques différentes, celle issue de France et l’anglo-saxonne. Le partage de traditions démocratiques différentes, c’est la raison d’être de l’OEA.

Ensuite pour nous Européens, il était normal, naturel, légitime que le Canada qui fut de tous les combats en Europe pour la liberté et la démocratie –le coquelicot qu’arborait Jennifer il y a quelques mois le ramenait à la mémoire- intègre l’OEA précisément pour porter ces combats pour la liberté et la démocratie. Sans le canada, l’OEA était incomplète !

Enfin pour nous Européens, la présence du Canada au sein de l’OEA, et les 25 ans écoulés en sont la parfaite illustration, est une garantie d’ouverture au monde et d’une détermination à faire face à ses nouveaux défis. Que le Canada ait rejoint l’OEA quelques mois après le chute du mur de Berlin, comme vient de le rappeler Jennifer, est un symbole fort. Quand le Canada s’incorpore à l’OEA, le XXI siècle s’ouvre : le Canada est une force pour construire l’avenir.

Merci de votre attention.

Dernière modification : 29/01/2015

Haut de page