Intervention de l’ambassadeur lors du Conseil permanent extraordinaire de l’OEA en hommage à Gabriel Gracia Marquez. Washington 30/04/2014

Le représentant permanent de la France près l’OEA, l’Ambassadeur Jean-Claude Nolla, a tenu à rendre hommage à l’écrivain colombien disparu le 17 avril dernier.

Intervention de l’ambassadeur lors du Conseil permanent extraordinaire de l’OEA en hommage à Gabriel Gracia Marquez. Washington 30/04/2014

Monsieur le Président,

Merci. Après tous ces discours d’hommages vibrants à Gabriel Garcia Marquez, vous voudrez bien me permettre une brève contribution française.
Comme vous le savez, dès l’annonce du décès du grand écrivain latino-américain, le Président de la République a fait une déclaration pour un double hommage.
Il a rappelé qu’avec Gabriel Garcia Marquez disparaît un géant de l’écriture qui a donné un rayonnement mondial à l’imaginaire de tout un continent.
Il a également souligné que ses articles de journaliste engagé et son infatigable combat contre l’impérialisme en avaient fait l’un des intellectuels sud-américains les plus influents de notre temps.
Ainsi avec la disparition de « Gabo » comme tous l’appellent ici, la France perd un ami, un grand ami, un ami d’admiration qui laisse dans la mémoire de mon pays et la conscience universelle, bien au-delà de la littérature, une trace de la profondeur d’un Victor Hugo –puisque ce nom a été cité.
Salut et sympathies aux peuples de Colombie, du Mexique et de toutes les Amériques.
Merci de votre attention

Dernière modification : 02/05/2014

Haut de page