Abolition de la peine de mort – Devant le Sénat mexicain, le Président de la République, François Hollande, salue l’initiative du Mexique à l’Organisation des Etats américains visant à l’abolition de la peine de mort dans l’ensemble des pays du continent américain.

JPEG

Abolition de la peine de mort – Devant le Sénat mexicain, le Président de la République, François Hollande, salue l’initiative du Mexique à l’Organisation des Etats américains visant à l’abolition de la peine de mort dans l’ensemble des pays du continent américain.

Lors de son discours devant le Sénat mexicain, à l’occasion de sa visite d’Etat au Mexique le 10 avril, le Président de la République, François Hollande a rappelé l’attachement de la France à la lutte contre la peine de mort et a salué l’initiative du Mexique à l’OEA visant à l’abolition de celle-ci dans toutes les Amériques.

« La France est reconnaissante au Mexique d’avoir aussi pris des initiatives conformes à nos valeurs. Je pense notamment à ce que vous avez avancé au sein de l’Organisation des Etats Américain, c’est-à-dire la proposition de l’abolition de la peine de mort dans toutes les Amériques, je dis bien dans toutes les Amériques. C’est l’un des combats qui tient le plus à cœur à la France. La France qui a aboli la peine de mort en 1981. La France qui avait été inspirée pendant des décennies par la forte voix de Victor Hugo. Victor Hugo qui avait invité Juarez à la clémence. Victor Hugo qui avait voulu tout au long de sa vie voir le continent européen abolir la peine de mort. Et bien, encore aujourd’hui, la voix de Victor Hugo doit être entendue tant qu’il y aura un pays qui pratiquera la peine de mort ». (Extrait – Mexico- 10 avril 2014).

L’audience sur la peine de mort à l’OEA le 28 mars 2014

Dernière modification : 23/04/2014

Haut de page