Droits de l’Homme – Attribution du prix Sakharov à l’opposition démocratique vénézuélienne

JPEG

La France salue la décision du Parlement européen d’attribuer le prix Sakharov pour la liberté de pensée à l’opposition démocratique vénézuélienne.

Depuis plusieurs années les droits fondamentaux de l’opposition vénézuélienne font l’objet de violations, plusieurs de ses dirigeants et militants ayant été mis en prison après des procès inéquitables. La liberté de la presse, la liberté d’expression et de manifestation sont menacées au Venezuela comme en témoigne l’aggravation de la répression au cours de l’année 2017. Les élections régionales du 15 octobre viennent de confirmer que le droit à une compétition électorale transparente et équitable n’était pas assuré au Venezuela.

La France réitère son appel au gouvernement vénézuélien à remédier à cette situation, et notamment à garantir la tenue d’élections transparentes et équitables.

Dernière modification : 31/10/2017

Haut de page